Robe Lora

Robe Lora La Maison Victor en jersey milano

Voici la robe que j’ai cousue pour les fêtes! J’ai choisi la robe Lora en patron PDF de la Maison Victor qui est un magazine belge de couture et de tricot. J’adore sa coupe droite élégante et les manches trois quarts.lora-4-talen-lr-l9

Je n’ai pas l’habitude des robes droites et de la longueur genou… Ma morpho m’amène plutôt à coudre des robes trapèze au-dessus du genou. Mais les robes Lora que j’ai vues sur le net sont si élégantes et féminines, comme les versions de Stéphanie et d’Alicia, que j’ai voulu coudre cette robe moi aussi. Je me suis inspirée de la magnifique robe du blog Demi-demi blog et je me suis procurée un jersey milano noir extensible chez Tissus Price. C’est parti!

Mes modifications

Mon tissu étant bien extensible, comme beaucoup de couturières, j’ai supprimé la fermeture éclair du dos. Par conséquent, j’ai coupé mon dos sur le pli pour obtenir une seule pièce et ça simplifie le montage de la robe! Pour coudre la robe Lora, on peut s’aider du tuto vidéo : DIY Robe Lora de La Maison Victor.

J’ai réduit les marges de couture à 0,5 cm car le rendu me semblait un peu trop large au premier essayage. Puis j’ai cousu des ourlets simples de 2 cm en bas de la robe et des manches avec une aiguille double stretch.

Robe Lora La Maison Victor jersey milano

Mes impressions

J’ai finalement raccourci la robe pour une longueur au-dessus du genou qui la rend beaucoup moins strict. J’aime beaucoup ma nouvelle robe élégante et hyper confortable! Les poches ajoutent un petit quelque chose qui me plait bien. J’ai égayé ma petite robe noire avec une broche colorée de la boutique « L’encrerie Marine » sur Etsy, la plateforme du fait-main.

Robe Lora La Maison Victor jersey milanolorarobezoombroche

Prête pour les fêtes!

*

Patron : Robe Lora de La Maison Victor

Taille : 40 en haut élargi en 41 à la taille et 42 aux hanches

Tissu : jersey milano chez Tissus Price

Publicités

Idylle à carreaux

blouseidyllescammit

J’ai cousu moi aussi la blouse Idylle que l’on voit sur tous les blogs de couture en ce moment. C’est un patron à télécharger gratuitement (jusqu’au 5 novembre) sur le tout nouveau site de l’Atelier Scämmit. C’est un joli modèle intemporel, féminin avec un profond col V et des plis aux têtes de manches. J’ai sauté sur l’occasion!

P1210230

J’ai choisi un tissu à carreaux fluide en viscose aux teintes bordeaux qui m’a donné du souci parce qu’il s’effiloche beaucoup. Heureusement que le patron prévoit des coutures anglaises, ça camoufle les petits fils.

La réalisation

Le modèle étant simple, je n’ai pas dû beaucoup me creuser la tête pour les raccords. Un bon point à noter : les marges de couture sont incluses. Un vrai gain de temps!

L’assemblage est facile. Il faut juste s’appliquer pour les plis des têtes de manches. Je n’ai pas surfilé le col V parce que le rendu me plait davantage sans surpiqûre. Et j’ai choisi des boutons bleu marine pour trancher avec le bordeau de la blouse. Autre bonne nouvelle : nul besoin de coudre les boutonnières! Les boutons sont juste décoratifs et la tête passe sans problème. J’ai cousu 8 boutons au lieu des 6 demandés, histoire de ne pas sentir de courant d’air.

blouseidyllemanches

blouseidyllepiedsblouse idylle atelier scammit

Cette blouse est très agréable à porter, fluide et bien coupée! Je regrette seulement que les manches soient un peu tombantes au niveau des épaules.

*

Patron : blouse Idylle d’Atelier Scämmit

Taille : 40 élargie en 42 à partir de la taille

Tissu : viscose à carreaux chez Cousette

Mercerie : boutons de mon stock

Grossesse givrée

robe de maternite givre deer and doe

Voici une cousette qui ne m’est pas destinée. J’ai cousu une robe de grossesse pour ma petite sœur qui attend son deuxième petit bout! J’ai eu un flash lorsque j’ai vu le patron Robe/T-shirt de maternité Givre de Deer and Doe qui correspond exactement au goût de soeurette. Pour m’inspirer, j’ai regardé les jolies versions qui sont visibles sur le blog de Deer and Doe.

J’aime beaucoup la longueur genou de la robe, qui la rend élégante et ultra confortable. Je me suis lancée et j’ai cousu la robe version A aux manches 3/4 pour petit ventre à 3-6 mois de grossesse. Parfait pour passer le 2e trimestre au chaud cet hiver. Quelle bonne idée de proposer 2 tailles de ventre! La version B sans manches style débardeur pourrait être très bien pour ventre rond 6-9 mois au printemps. A suivre…

La réalisation

J’ai choisi un jersey stretch avec 5% d’élasthanne trouvé chez Mamzelle Fourmi pour le confort de future maman.

Comme je ne voulais pas faire d’empiècements contrastants, j’ai scotché ensemble les pièces des manches et les pièces du corps. J’ai aussi allongé de 2 cm pour une stature d’1,70 m.

P1210184

Un grand point positif des patrons Deer and Doe, c’est le fait que les marges de couture sont comprises. On imprime les tailles dont on a besoin, puis on découpe en suivant les lignes, c’est ultra rapide!

L’assemblage est simple. J’ai seulement rencontré des difficultés pour coudre la bande d’encolure parce que mon jersey roulottait. Je me suis munie d’épingles et de patience et le résultat est correct finalement. J’ai utilisé une aiguille double que j’avais déjà expérimentée en cousant mon pull confortable. Elle coud de jolis ourlets bien finis.

Aussitôt offerte, aussitôt portée. Petite soeur est contente de sa nouvelle robe cousue main qui lui va à merveille ! Merci beaucoup à elle d’avoir accepté d’apparaître sur mon blog !

robe maternite zoomP1210246

*

Patron : robe/T-shirt de maternité Givre de Deer and Doe version A manches longues et pour ventre 3-6 mois

Taille : 40 élargi en 42 aux hanches

Tissus : jersey stretch 95% coton 5% élasthanne chez Mamzelle Fourmi

Sweat Octobre à paillettes

Sweat octobre atelier charlotte auzou ma garde-robe a coudre pour toute l annee

J’ai cousu du jersey! C’est assez rare pour être souligné, je n’ai pas cousu beaucoup de vêtements en jersey jusqu’à présent à part mon Pull Confortable et mes bonnets de bébés. Peut-être parce que je n’ai pas de surjeteuse et peut-être aussi parce que les jolis coupons de jersey ne sont pas donnés… Mais j’avais tellement envie d’un sweat tout doux que j’ai fouillé les merceries en ligne à la recherche du coupon de tissu sweat de mes rêves : plutôt léger, très doux et imprimé.

J’ai choisi un tissu sweat molletonné aux flèches dorées chez Mamzelle Fourmi et le patron du sweat Octobre du livre Ma garde-robe à coudre pour toute l’année de l’Atelier Charlotte Auzou après avoir vu les versions de Soyons futiles et de Geekonoclaste. C’est ma 3e cousette tirée de ce livre après la robe de réveillon et la chemise Septembre et je ne compte pas m’arrêter là! Quelle mine d’idées!

Aucune difficulté à l’assemblage, un régal à coudre! Avec une machine à coudre « classique », il suffit d’utiliser une aiguille spéciale jersey/mailles et le point jersey/stretch de la machine (indiqués en bleu sur ma MAC).

Machine à coudre Singer les points extensibles

Depuis mes débuts en couture, de mes petits bavoirs à mes robes de cérémonie, je couds avec une Singer décorative et j’en suis très contente!

sweatoctobresweatoctobrepaillettessweatoctobreprespaillettes

Je n’en reviens pas d’un tel rendu en si peu de temps! Je conseille ce modèle aux frileuses du jersey. J’aime sa coupe confortable mais stylée qui met en valeur mon imprimé doré.

*

Patron : Sweat Octobre du livre Ma garde-robe à coudre pour toute l’année de l’Atelier Charlotte Auzou

Taille : 40,5 en haut élargi en 42 à la taille et en 44 aux hanches

Tissu : sweat léger molletonné chez Mamzelle Fourmi

octobre

*cliquer sur l’image pour écouter*

Le col mao de Mélilot

chemisemelilotpres

J’ai une passion toute nouvelle pour les chemises, parfaites pour les mi-saisons par-dessus un petit débardeur. J’aime les coupes un peu loose pour camoufler les rondeurs et des jolies couleurs pour égayer ma tenue. La couture m’a réconciliée avec ce vêtement parce que j’ai enfin des chemises cintrées au niveau du buste et suffisamment élargies aux hanches. Ce qui est presque impossible à trouver dans le commerce quand on a deux tailles d’écart entre le haut et le bas comme moi.

Le modèle

J’ai choisi la Chemise Mélilot de Deer and Doe et j’ai opté pour la version B avec son col mao et ses manches à revers. J’aime beaucoup la jolie version B d’Emilie du blog Les créations du papillon.

J’ai toujours très peur de coudre des tissus fluides mais j’ai quand même acheté une viscose heureusement pas trop légère et plutôt facile à coudre que j’ai trouvée chez Rascol.

Côté technique

Pour coudre Mélilot, J’ai parcouru le Pas-à-pas Mélilot sur le blog By Sandra’s hand qui est très clair et illustré.

J’ai cousu mes premières poches plaquées. Pas facile de surpiquer de manière régulière! Il ne faut pas regarder ma chemise de trop près…

melilotpoche

L’ourlet arrondi a été loong à coudre parce qu’il faut beaucoup s’appliquer. Comme indiqué dans le livret d’explications, coudre l’ourlet avant d’assembler les côtés nous facilite grandement la tâche.

Le cas des revers

J’ai tenté de coudre les revers selon les explications du patron et je me suis plantée. Je me suis retrouvée avec un embu important tout juste résorbé et la surpiqûre ne faisait pas un rendu net. J’ai décousu et suivi mon instinct en observant une de mes chemisettes à revers…

Ma technique pour coudre les revers des manches

  • J’ai plié le revers en deux AVANT de le coudre aux emmanchures,
  • j’ai surfilé les surplus de couture et cousu une sous-piqûre,
  • j’ai retourné le revers vers l’endroit et fait quelques points pour le maintenir.

melilotrevers

Pour coudre le col, j’ai préféré utiliser la technique que je connais par les livres de l’Atelier Charlotte Auzou : je couds le côté entoilé du pied de col sur l’encolure endroit contre endroit, puis je fais une surpiqûre pour maintenir le pied de pied de col à l’intérieur de l’encolure. C’est la technique utilisée pour ma Chemise Septembre et je trouve le rendu plus joli.

Comme les coutures des côtés et des épaules sont des coutures anglaises, les finitions sont impeccables. Voici ma chemise sur l’envers :

chemise melilot deer and doe

J’ai cousu 9 boutons au lieu des 11 boutons demandés parce que ça me semblait suffisant et j’avais le flemme de coudre les 11 boutonnières.

chemisiermelilotzoomchemisiermelilotchemise maches revers melilot deer and doe version b

J’aime beaucoup cette chemise à la coupe décontractée et j’adore ce kaki! Utiliser un tissu fluide m’a permis d’obtenir un très joli tombé.

*

Patron : chemise Mélilot version B (manches courts) de Deer and doe

Taille : 40 élargi en 42 à la taille et en 44 aux hanches

Tissu : viscose kaki chez Rascol

Mercerie : boutons en métal chez Ma Petite Mercerie

Cézembre à manches courtes

cezembreviolet

J’ai cousu la blouse Cézembre une première fois avec un tissu tartan un peu épais et je vous avais présenté ma Scottish Cézembre aux manches trois quarts sur le blog. ça donne un petit pull mi-saison très sympa que je porte souvent.

Pour ma deuxième Cézembre, je souhaitais une blouse légère. J’ai donc cousu des manches courtes et j’ai choisi une viscose imprimée noir et violet.

L’assemblage est facile à part le montage des manches… Résorber l’embu des manches est toujours une étape délicate pour moi. J’ai cousu deux fils de fronces pour arrondir la tête de manche puis je me suis armée de patience. Le résultat n’est pas parfait, il y a quelques petits plis mais ça me paraît portable. Puis j’ai posé un biais façon bande de propreté à l’encolure.

cezembrevioletentierBlouse Cezembre Anne Kerdiles couturecezembrebrunetteviolet

Voici une cousette qu’on peut réaliser rapidement et réussie à coup sûr! Sa coupe est loose et féminine et j’aime beaucoup son col bateau.

*

Patron : blouse Cézembre d’Anne Kerdilès couture

Taille : 40 élargie en 42 à la taille

Tissu : viscose Halo Dusk d’Atelier Brunette

J’ai cousu ma robe de mariée

robe de mariee homemade patron vogue

Cet été, après 4 ans et demi d’amour, j’ai dit « oui » à mon compagnon à la mairie du village où il a grandi, au cœur des Flandres. Nous étions entourés de nos proches pour cette belle journée.

Les préparatifs ont duré 10 mois et m’ont beaucoup enthousiasmée. Déposer notre dossier à la mairie en cachette de mes beaux-parents a été très drôle. Découvrir pour la première fois la maison d’hôtes où s’est déroulé notre vin d’honneur fut un moment fort. Et puis, il y a ces heures passées à regarder des dizaines centaines de photos sur le net pour trouver le thème de notre mariage, nos faire-parts, le style de nos tenues et les accessoires. Nos choix se sont faits naturellement, nous étions tout à fait sur la même longueur d’onde.

Ensuite, une question s’est posée…

« Est-ce que je couds ma robe moi-même? »

La réponse a vite été une évidence pour nous deux. J’avais vu auparavant sur Instagram la robe de mariée home-made de byPo. Cette jolie robe courte associée à des escarpins colorés m’avait beaucoup plu, ça a été le déclic. Oui, je coudrai ma robe et peut-être même quelques accessoires…

Avant de me lancer, pour me rassurer, j’ai repéré d’autres robes cousues par la mariée, Cé créationsLittle Nenette, Les Cousettes de Marinette, Le petit monde de Flora, Le blog de Moka, la magnifique robe d’Estelle et une robe de mariée cousue par la maman sur le blog Petits bonheurs dans mon atelier. Un article m’a d’ailleurs été bien utile : 8 conseils pour coudre une robe de mariée.

Le patron

J’ai vu plein plein de robes de mariée sur Internet pour m’inspirer et avoir une idée plus précise du modèle qui me conviendrait. Au lieu d’un bustier, je souhaitais des épaules discrètement dénudées. J’aime d’ailleurs beaucoup les robes de mariée des princesses Charlène de Monaco et Victoria de Suède parmi les 20 plus belles robes de mariée des princesses.

 

Je souhaitais également que ma robe soit courte. Les créateurs, comme Marie Laporte, proposent dorénavant un large choix de robes de mariée courtes, féminines et légères.

a-111_5441319

Collection Marie Laporte

J’ai ensuite parcouru les sites de vente de patrons à la recherche de THE robe qui correspondrait à tous mes critères et j’ai choisi la robe vogue 1392 aux épaules dégagées et à la jupe trapèze. J’ai trouvé quelques versions cousues par des blogueuses comme celle de Corinne & les filles que j’ai déjà cité dans mon article sur ma robe trapèze en tartan. J’ai vu aussi les robes de Diary of a Chain Stitcher, de A Botanical Amy et d’Erica Bunker.

i-autre-11405_473x473-patron-de-robe-vogue-1392-net

Vogue 1392

J’ai présenté le modèle à mon homme qui n’imaginait pas vraiment la photo du patron devenir une robe de mariée blanche mais j’ai tenté quand même.

Le tissu

Soie, crêpe de satin, piqué de coton… Blanc, ivoire, écru?

J’ai découvert qu’on pouvait commander des échantillons sur le site Ma Petite Mercerie. C’est chouette! Après des hésitations, j’ai décidé de coudre un piqué de coton écru, une couleur plus douce pour moi que le blanc éclatant. Et puis, le piqué de coton apporte un beau tombé à la robe qui est plutôt structurée.

La réalisation… ou comment gérer la pression

Il faut l’avouer, coudre sa robe de mariée est trèèès stressant. On a peur de mal couper les pièces, d’abîmer le tissu, de ne pas comprendre les explications, de ne pas finir à temps…! Pour adoucir mes nerfs, j’ai acheté une robe de secours du même style dans une marque de vêtements élégants et je l’ai achetée d’occasion pour quand même pas me ruiner pour une robe que je ne porterai peut-être pas. J’ai montré la robe plan B à chéri qui a fait « wouah » sourire aux lèvres avec les yeux qui pétillent, les signes qui confirment qu’une robe vous va bien. Il s’agit d’une robe dos nu de Caroll en piqué de coton blanc cassé. Je l’ai conservée jusqu’à ce que je termine ma robe cousue main puis je l’ai revendue.

Quelle taille coudre? Les patrons Vogue indiquent les mensurations pour chaque taille en centimètres et, si ça nous intéresse, en pouces. Je suis comme d’habitude entre deux tailles : 14 en haut, 16 à partir de la taille. Le patron inclut 1,5 cm de marges de coutures.

Le papier très fin du patron Vogue m’a perturbée car les patrons que je décalque habituellement sont en papier standard. Il m’a fallu manipuler le patron avec précaution. A cause de la taille des pièces de cette robe, j’ai cette fois-ci utilisé les grandes feuilles de papier de soie pour patron Burda au lieu de mon rouleau de papier cuisson habituel, bien pratique mais au format parfois peu adapté.

J’ai ensuite fait une toile de la robe dans un coton bleu marine imprimé encres pas du tout assorti au style de la robe afin de voir si des retouches étaient nécessaires. Comme ce patron taille bien! Je n’ai fait que des mini retouches.

Mes retouches

  • Le corsage : j’ai enlevé 0,5 cm au milieu devant, au milieu dos et sur les côtés.
  • La jupe : j’ai baissé les poches de 7 cm pour ne pas épaissir davantage ma taille.

Les techniques 

Il m’a fallu coudre une piqûre de soutien avant d’assembler les pièces du corsage dos. La piqûre de soutien sert à préparer des pièces arrondies, par exemple pour une encolure, et obtenir une belle finition. J’ai trouvé l’explication sur le site Petit Citron.

J’ai cousu des baleines pour mon corsage. Il existe des baleines à glisser dans une gouttière qu’on appelle « chemin de baleine » et des baleines à coudre directement sur l’envers de la doublure au point zig zag. J’ai opté pour les baleines à coudre plus faciles à poser.

P1110549

J’ai appris ce qu’était une sous-piqûre, une technique qui me sera bien utile à l’avenir. La sous-piqûre est une couture qui assemble la parementure aux marges de couture pour de jolies finitions lorsqu’on retourne le vêtement. Cette couture est visible uniquement sur l’envers, sur l’endroit c’est ni vi ni connu. Merci au blog Au temps en emporte l’automne pour les explications!

P1110553

J’ai cousu des poches côté avec une parementure sur l’entrée de poche. J’ai trouvé les explications en images sur le blog Dessine-moi un patron. J’ai failli sauter cette étape parce que je ne comprenais pas la traduction approximative de mon patron Vogue mais le résultat valait la peine que je m’attarde sur cette technique!

Robe de mariée patron Vogue 1392

P1110550

Deux élastiques sont cousus au niveau des épaules pour que l’encolure tienne bien en place, quelle bonne astuce de Vogue! Et deux rubans permettent de mettre la robe sur cintre.

P1110554

Le cas du jupon

Le patron prévoit un jupon en organza cousu avec le tissu extérieur. Il se retrouve donc entre la doublure et le tissu extérieur. J’aimais bien le concept mais impossible pour moi de coudre cette matière si glissante. J’ai aussi envisagé de coudre un volant en tulle sur la doublure de la robe pour donner du volume mais, après avoir essayé ma robe juste doublée, le rendu me plaisait tant que je n’ai finalement pas cousu de jupon du tout. La doublure en voile de coton me suffit car elle donne déjà un peu de gonflant à la robe.

Et le jour J !

J’ai choisi des escarpins couleur corail car je trouve cette couleur très joyeuse et féminine et on tenait à ce que je porte des chaussures flashy. C’est fun!

_DSC5829

_DSC5842_DSC5844

DSC03599

_DSC5741

D’autres photos de cette belle journée et les noms de nos prestataires dans mon article Un mariage made in France (ou presque).

*

Patron : Robe Vogue 1392 chez Rascol

Taille : 14 (haut) 16 (à partir de la taille) en taille américaine, 40 et 42 taille française

Tissu : piqué de coton et voile de coton écru chez Ma Petite Mercerie

Mercerie : baleines, fermeture éclair invisible, ruban, élastique chez Ma Petite Mercerie

Prix : 100€ (patron, tissus et mercerie)

Les photos : Céline Pinceel Photographie à Lille