Chemisier Berthe en Atelier Brunette

IMGP6153

Une nouvelle chemise Berthe pour le printemps

J’ai ressorti mon livre « Un été couture » pour coudre un deuxième chemisier Berthe, cette fois-ci dans un tissu de la marque Atelier Brunette sur lequel je louchais depuis quelques temps. Ce tissu est une viscose pas trop fine, heureusement pour moi qui ne sais pas coudre les tissus fluides…

J’ai modifié un peu le patron car je le voulais un peu plus long que Mon premier chemisier Berthe (pas envie de montrer mon nombril au travail!). J’ai alors allongé le devant et le dos de 8 cm environ. J’ai respecté la coupe asymétrique plus longue derrière que devant qui me plait bien car je trouve que ça donne un côté moderne et original à cette petite chemise sans manches. Pour ce deuxième essai, je commence à me débrouiller pour coudre les boutonnières à la machine, youpi!

Le résultat me plait bien. Cette chemisette est légère comme tout, très agréable à porter et tout à fait « boulot compatible ».

chemisier berthe un été couture république du chiffonchemisier berthe un été couture république du chiffon

***

Patron : chemisier Berthe du livre Un été couture par la créatrice de République du Chiffon

Taille : L pour le haut du chemisier élargi en XL pour le bas

Tissu : viscose Blue Facet d’Atelier Brunette chez Cousette

Publicités

Echarpe pour jeune maman

 

Je découvre des nouveaux accessoires au fil de la grossesse de ma petite sœur. J’ai d’abord été surprise lorsqu’elle m’a demandé une écharpe d’allaitement parce que je ne savais pas à quoi ça ressemblait. Mais après quelques éclaircissements et des recherches, j’ai trouvé le tuto et le patron qu’il me fallait.

Je souhaitais coudre une écharpe d’allaitement qui permette d’allaiter discrètement et qui soit jolie et peu encombrante… J’ai repris une idée piquée sur le site DaWanda allemand. Une écharpe d’allaitement qui fait aussi foulard, j’ai trouvé l’idée géniale! Pour la réaliser, j’ai en fait cousu un snood! Un snood léger parce que bébé arrive début juin… Pour cela, j’ai suivi le tuto du blog Laisse Luciefer.

L’article du site DaWanda propose des écharpes d’allaitement de 1,50m ou 1,60m de long mais les tissus sont le plus souvent vendus avec des laizes de 1,40m. Du coup, j’ai cousu des bandes de tissus de 0,50m sur 1,40m que j’ai assemblées. J’ai choisi deux popelines de coton comme pour l’article DaWanda.

 

Pas de difficultés pour coudre ce snood léger. Choisir des polaires ou des velours permettra de faire des snoods d’hiver.

La robe Mickaëlle

robe mickaëlle

Après quelques cousettes pour bébés, j’ai eu envie de coudre à nouveau pour moi. J’ai choisi la robe Mickaëlle du livre « Un été couture ». J’avais flashé sur la Mickaëlle à pois du blog « Aiguilles coupons ciseaux ». J’aime bien la large encolure et la jupe taille basse.

robe mickaëlle un été couture géraldine debeauvais

J’ai modifié le patron en suivant les conseils que j’ai glanés sur plusieurs blogs :

  • descendre les pinces poitrine de 1 cm,
  • réduire la largeur de la jupe de 10 cm (pour éviter l’effet parachute!),
  • remonter la taille de 6 cm.

Et pour de plus belles finitions, j’ai modifié les parementures selon les explication du blog Marraine l’a fait. Une seule parementure pour tout le buste, c’est plus simple à monter et plus joli. J’ai choisi une popeline bleu marine qui était dans mon stock. Elle semblait un tout petit peu trop épaisse pour ce modèle mais j’ai tenté.

Robe Mickaëlle du livre Un été couture

Je coudrai certainement d’autres robes Mickaëlle. J’aime beaucoup ce patron avec la taille basse tendance et le modèle, sans fermeture à glissière ni manches, est facile à confectionner. Voici une petite robe qui convient très bien aux couturières débutantes.

***

Patron : robe Mickaëlle du livre Un été couture par la créatrice de République du Chiffon

Taille : L pour le haut de la robe élargi en XL au niveau de la ceinture

Tissu : popeline bleu marine

La couture sans se ruiner

Coudre peut être un loisir très coûteux si on cède à la tentation devant la multitude de patrons et de jolis tissus ou bien si on s’offre les toutes dernières machines à coudre ultra performantes. Si notre budget nous le permet, faisons-nous plaisir! J’ai au contraire fait le choix de m’imposer quelques petites contraintes pour rester raisonnable…

IMGP5889

Patrons de couture

Sélectionner les patrons indépendants

Aime comme Marie, Deer and Doe, Anne Ka Couture, République du Chiffon, Les Fusettes, Pauline Alice… A 14€ environ le patron pochette (plutôt 8€ en fichier PDF), je choisis des patrons que je suis sûre d’utiliser plusieurs fois. Si toutefois j’ai fait un mauvais choix, je le revends. Chaque mois, on peut lire un récap’ des sorties des patrons indépendants sur le blog « Le fil à coudre d’Anna« .

Je préfère les patrons indépendants plutôt que les patrons des spécialistes tels Burda, McCall’s ou New Look. Pourquoi? Les patrons indépendants ont tellement de succès que je suis sûre de trouver plusieurs blogueuses qui ont choisi le même modèle que moi. Elles donnent des conseils et montrent les photos de leurs cousettes. J’y trouve de l’aide et c’est l’occasion aussi d’échanger avec d’autres couturières.

Collectionner les livres de couture

Les livres de couture sont mon premier choix! Avec un livre entre 12€ et 25€ comprenant une dizaine de modèles, le coût du livre est vite rentabilisé! Mes chouchous sont les livres Un été couture de République du Chiffon, Intemporels pour bébés (modèles et patrons de 0 à 3 ans) et Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires de Charlotte Auzou. D’autres livres de couture chez Ma Petite Mercerie.

Trouver des tutos gratuits sur Internet

En se promenant sur la toile, on trouve beaucoup de tutos voire des patrons gratuits souvent illustrés de photos, parfois accompagnés de vidéos. Internet est une mine de ressources pour les créatrices!

Commander la juste quantité de tissus

Je commande la quantité pile dont j’ai besoin pour les modèles que j’ai choisis. Comptez environ 1,50m pour un top, 2m pour une robe. Parmi tous les tissus possibles, je dois donc faire une sélection et…dur dur de choisir! Je fouille alors longuement les sites de vente de tissus comme Cousette, Motif personnel, Ma Petite Mercerie… Je cherche pour trouver la perle qui me plait à moindre coût et je m’autorise des tissus de marques de temps en temps tels les tissus d’Atelier Brunette, Liberty of London, Petit Pan, Michael Miller, Première étoile

 

Grâce à ces petites acquisitions, je peux coudre mes propres vêtements ou des accessoires et j’adore ça!