Mon blog a un an !

1an

Je suis heureuse de fêter le premier anniversaire de mon blog! Quand j’ai publié mon premier article le 12 janvier 2016, je ne savais pas encore que j’allais prendre goût à cette activité : écrire, se raconter, partager, publier des photos, parler de ses erreurs et donner des conseils… Cela me plait beaucoup. Je lis moi-même des blogs de couture et je suis quelques couturières sur Instagram. Il existe une vraie communauté de couturières! Je puise enthousiasme et énergie dans ces échanges. Retour sur la première année d’une blogueuse couture…

Aménager mon atelier de couture

Je dévoilais mon atelier de couture dans mon premier article. Il n’était pas encore aménagé, il restait même quelques cartons de mon récent emménagement. J’ai tenté de le ranger pour prendre de nouvelles photos de mon atelier qui déborde de rubans, coupons, patrons, livres de couture, ciseaux, breloques, quelques tableaux que j’aime beaucoup… Il faut dire que mon atelier de couture est aussi mon bureau d’enseignante, alors il se peut qu’on aperçoive des classeurs et des manuels scolaires au milieu de ma mercerie.

Quelques objets sont des cadeaux de mes proches : le panier, les fleurs, les petits cadres scandinaves, le fabuleux tapis, la boîte à boutons de famille… J’ai vraiment créé mon univers dans cette pièce.

atelier-coutureatelier-de-couture

Coudre, coudre, coudre

Des robes, des chemisettes, des tops et des blouses, des caleçons, des sacs, des cadeaux de naissance, des bijoux… Que de découvertes en un an! C’est toujours avec beaucoup d’enthousiasme que je me lance dans un nouveau projet. C’est l’occasion d’apprendre de nouvelles techniques et quelle fierté de se surpasser pour créer de nouvelles choses!

J’ai adoré coudre pour des naissances et ça me touche que mes kallounettes se transmettent dans la famille ou entre amies proches, comme si elles étaient des porte-bonheur pour les futurs parents.

kallounettepoisroses

J’ai quand même surtout cousu pour mon dressing. J’avoue que je ne porte pas tout ce que j’ai cousu car il y a quelques ratés : taille trop petite, tissu trop rigide, modèle pas adapté à ma morphologie… Je vais plutôt vous présenter mes cousettes préférées que je porte au quotidien.

MON TOP 7

  1. Ma blouse Cézembre en tartan, mon top préféré!
  2. Mon top Sirocco que j’ai porté tout l’été
  3. Mon chemisier Berthe rallongé
  4. Mes robes Mickaëlle du livre Un été couture
  5. Ma petite robe noire « Love » de Made in me couture
  6. Ma blouse Datura lie de vin
  7. Mon pull confortable de mlm patrons

 

 

Créer ma boutique en ligne

Durant cette année de couture, j’ai créé ma boutique en ligne « Isabelle Sews« . C’était le 1er avril 2016 exactement. Je ne suis pas encore très très au point sur le référencement, les mots-clés, les partages, etc. Mais j’ai eu quelques clientes qui ont été satisfaites et ça c’est encourageant! Je reste motivée pour progresser et développer mes ventes. Ce sont mes masques de nuit que je vends le mieux. J’avoue que je cherche encore ma ligne directrice mais je sens que je vais m’orienter vers les accessoires pour fillettes et adolescentes comme des bandeaux pour les cheveux, des bracelets, des sacs à main…

 

 

J’ai plein d’idées de cousettes à venir : des tops, des vestes, du jersey, des chemises… Et un gros projet m’attend pour l’été 2017 que je ne manquerai pas de partager avec vous.

**Merci **

Merci à mes lecteurs de me lire et de me suivre sur Facebook et Instagram! Et merci à mes proches de toujours m’encourager lorsque je me lance dans de nouveaux projets! Enfin, un grand merci au photographe qui reste dans l’ombre, mon compagnon, mon cobaye parfois, mon fiancé.

Publicités

La couture sans se ruiner

Coudre peut être un loisir très coûteux si on cède à la tentation devant la multitude de patrons et de jolis tissus ou bien si on s’offre les toutes dernières machines à coudre ultra performantes. Si notre budget nous le permet, faisons-nous plaisir! J’ai au contraire fait le choix de m’imposer quelques petites contraintes pour rester raisonnable…

IMGP5889

Patrons de couture

Sélectionner les patrons indépendants

Aime comme Marie, Deer and Doe, Anne Ka Couture, République du Chiffon, Les Fusettes, Pauline Alice… A 14€ environ le patron pochette (plutôt 8€ en fichier PDF), je choisis des patrons que je suis sûre d’utiliser plusieurs fois. Si toutefois j’ai fait un mauvais choix, je le revends. Chaque mois, on peut lire un récap’ des sorties des patrons indépendants sur le blog « Le fil à coudre d’Anna« .

Je préfère les patrons indépendants plutôt que les patrons des spécialistes tels Burda, McCall’s ou New Look. Pourquoi? Les patrons indépendants ont tellement de succès que je suis sûre de trouver plusieurs blogueuses qui ont choisi le même modèle que moi. Elles donnent des conseils et montrent les photos de leurs cousettes. J’y trouve de l’aide et c’est l’occasion aussi d’échanger avec d’autres couturières.

Collectionner les livres de couture

Les livres de couture sont mon premier choix! Avec un livre entre 12€ et 25€ comprenant une dizaine de modèles, le coût du livre est vite rentabilisé! Mes chouchous sont les livres Un été couture de République du Chiffon, Intemporels pour bébés (modèles et patrons de 0 à 3 ans) et Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires de Charlotte Auzou. D’autres livres de couture chez Ma Petite Mercerie.

Trouver des tutos gratuits sur Internet

En se promenant sur la toile, on trouve beaucoup de tutos voire des patrons gratuits souvent illustrés de photos, parfois accompagnés de vidéos. Internet est une mine de ressources pour les créatrices!

Commander la juste quantité de tissus

Je commande la quantité pile dont j’ai besoin pour les modèles que j’ai choisis. Comptez environ 1,50m pour un top, 2m pour une robe. Parmi tous les tissus possibles, je dois donc faire une sélection et…dur dur de choisir! Je fouille alors longuement les sites de vente de tissus comme Cousette, Motif personnel, Ma Petite Mercerie… Je cherche pour trouver la perle qui me plait à moindre coût et je m’autorise des tissus de marques de temps en temps tels les tissus d’Atelier Brunette, Liberty of London, Petit Pan, Michael Miller, Première étoile

 

Grâce à ces petites acquisitions, je peux coudre mes propres vêtements ou des accessoires et j’adore ça!

Une housse pour ma MAC

housse de machine à coudre

Depuis que j’ai mon joli atelier de couture à la maison, ma machine à coudre reste en permanence sur la table prête à être utilisée et… elle prend la poussière. Pourquoi ne pas utiliser la charmante housse vendue avec elle? Je préféré en coudre une à mon goût! Pour habiller ma machine à coudre d’une jolie housse, j’ai donc choisi un sergé gris aux petits étoiles blanches. Ces tons doux se marient très bien avec l’ambiance girly de mon atelier.

J’ai suivi le tuto du site « Aiguille & passion » qui explique bien les étapes à suivre. J’ai adapté les mesures à ma machine : j’ai coupé des morceaux de tissu de 40 cm (hauteur) x 58 cm (longueur). Si vous prévoyez d’emmener votre machine au bar à coudre ou chez des amies, choisissez un tissu molleton bien moelleux. Le tuto explique aussi comment coudre un petit sac assorti à la housse de la MAC pour ranger votre matériel de couture.

housse de MAChousse de machine à coudre

Je commence mon blog de couture

Après 1 an et demi de lecture de blogs de couture, je me lance moi aussi dans cette aventure! Ce sera l’occasion de partager mes découvertes, montrer ce que je couds et donner des pistes pour débuter.

Tout a commencé un été où je me suis retrouvée avec une paire de rideaux à ourler. Je les ai cousus grâce à mes vieux souvenirs de séances de couture avec ma maman quand j’étais petite fille. Puis me sont venues quelques questions : que faire avec les chutes de rideaux? Est-ce que je saurais coudre ces coussins assortis? Et si j’essayais de coudre des doudous, des bavoirs, des mini robes pour bébés?! Et si… je me cousais des vêtements sur-mesure avec le tissu que j’ai choisi?  Et hop, me voilà devenue couture addict!

Après avoir bidouillé avec quelques aiguilles et bobines, j’emmenai ma machine à coudre (très gentillement offerte par la soeur de mon compagnon) à « Mon Bar à Couture » à Wazemmes (Lille) pour apprendre à m’en servir. Que de possibilités s’offraient alors à moi!

Quelques cousettes plus tard, j’emménageai dans une maison pleine de chambres qui ne demandent qu’à trouver une utilité. Me voici lotie d’un bel atelier de couture! Il n’y a plus qu’à l’aménager avec des étagères pour les patrons et les tissus, des petites boîtes pour ranger le matériel, un grand miroir pour les essayages…

Mon coin couture

Depuis, j’enchaîne les projets et je couds aussi pour mes proches. Quel plaisir d’offrir des cadeaux home-made!