Un portefeuille sur mesure

portecartes

Je connais un souci que rencontrent beaucoup de filles : je change souvent de sac et j’oublie souvent aussi mes affaires dans l’un d’entre eux. Oups, je n’ai pas ma carte de bus sur moi! Mince, j’ai oublié mon permis dans mon autre sac! Les exemples sont nombreux… Pour éviter les oublis, il me faudrait donc rassembler mes papiers, mes cartes et ma monnaie dans un unique objet.

La solution est toute bête : il me faut un portefeuille.

Comment ai-je pu ne pas y penser plus tôt, me direz-vous? C’est qu’il y a une contrainte… Il me faut un portefeuille tout petit et très léger. L’explication : suite à de nombreux torticolis, j’ai troqué mes jolis sacs fourretout par des mini sacs à main qui préservent mon dos et mes cervicales. Malheureusement, les magnifiques portefeuilles que je vois partout ne rentrent pas dans mes mini sacs.

Heureusement, je peux coudre mon portefeuille! J’ai trouvé un modèle qui me semble pratique sur le site Noodle Head. Une jolie version est visible sur le blog Des idées plein la tête. C’est un portefeuille composé d’une pochette zippée pour la monnaie et d’une poche extérieure fermée par un bouton pression pour ranger les papiers d’identité et les cartes. J’ai adapté les dimensions pour que mon permis soit bien protégé dans la poche extérieure.  Les dimensions d’un permis et d’une carte d’identité sont les mêmes : 8 cm x 11 cm. Et j’ai thermocollé les tissus extérieurs pour plus de tenue.

 

Le bouton pression en forme d’étoile et le ruban de satin noir apportent la touche de féminité à ce petit portefeuille. Je suis contente de ma cousette pratique aux couleurs vives.

Un masque de sommeil

Masque de sommeil

On souhaite parfois dormir quand il fait jour. Ou bien on aimerait commencer notre nuit et notre compagnon laisse la lumière pour bouquiner. Là, je plaide coupable… Un masque de nuit devient alors un accessoire indispensable. Heureusement, ces masques sont très simples à confectionner!

J’ai  utilisé le tuto et le patron trouvés ici sur le blog « Wild Birds Collective ». Les explications sont illustrées et les explications très claires. Cette cousette est ultra rapide.

Le plus long, c’est de choisir les tissus. J’ai pioché dans mes chutes pour la doublure qui est en contact avec la peau: une popeline noire toute douce. Pour le dessus, j’ai craqué pour un lot de tissus dans la jolie boutique Petit Pan à Lille.

Masques de sommeil

Le masque est molletonné pour beaucoup de confort et de douceur. Il faut ensuite compter quelques essayages pour régler la longueur de l’élastique et le tour est joué. Afin de ranger son masque de nuit, rien de tel qu’un petit pochon assorti. Celui-ci se ferme avec des liens en satin :

masque de nuit et pochon

Le plus : aucune couture n’est apparente, le masque est réversible!

 

 

Retrouvez mes masques de nuit accompagnés de leur pochon dans ma boutique en ligne Isabelle Sews!

Lingettes lavables

IMGP5496

Disques à démaquiller lavables et son pochon

Ma petite âme écolo s’est invitée dans mes choix de couture… Mes fournisseurs de tissus ont clairement refusé de me dire d’où viennent les tissus, comment ils étaient traités pour la teinture et quelle main d’oeuvre s’abîmait la santé pour que je puisse profiter de jolies matières pour mes loisirs créatifs. Déçue mais gardant l’envie de bien faire, j’essaie au maximum de faire des choix responsables : ne pas faire venir le camion de livraison toutes les semaines, acheter uniquement en France, acheter seulement le nécessaire, utiliser les chutes de tissus au maximum…

De façon générale, quand un choix écolo me paraît faisable et peu contraignant, je n’hésite pas longtemps.  Prendre les transports en commun chaque jour, trier les déchets, refuser d’acheter la super salade toute prête dont les ingrédients sont séparés dans 4 ou 5 compartiments en plastique, acheter moins de vêtements mais acheter mieux (de meilleure qualité pour une plus grande durée de vie), choisir des produits d’entretien de la maison qui ne polluent pas, choisir des fruits de saison, prendre le train, éviter les objets en plastique et surtout, éviter d’acheter ce dont on n’a pas besoin pour éliminer le gaspillage.

C’est en parcourant les blogs de couture que j’ai vu de nombreuses lingettes lavables pour bébés ou pour démaquiller et j’ai enquêté : est-ce intéressant pour nous? pour la planète? Je concomme peu de disques à démaquiller, un seul par jour, mais ça veut dire que je consomme 365 cotons par an! Ce nombre ne me plait pas, je passe à l’action : dans mon stock de chutes de tissus, j’ai vite fait de trouver le nécessaire pour fabriquer 8 disques à démaquiller.

 

IMGP5484IMGP5497

Pour les nettoyer? Je les mets dans un petit filet pour ne pas les égarer et je les passe avec le reste de mon linge en machine.

Tissu éponge en coton, viscose, chanvre, bambou… J’ai choisi une face en baptiste de coton pour la déco, une face en tissu molleton 100% coton tout doux pour démaquiller. Pour le gabarit, n’ayant toujours pas de compas à la maison, j’ai détournée ma jolie tasse Ikéa de 10 cm de diamètre. J’obtiens des disques de 8 cm environ et je range ces petites lingettes dans ma salle de bain dans le petit pochon assorti. Je les ai adoptées depuis quelques semaines maintenant et j’en suis contente. Le molleton accroche bien le maquillage et n’absorbe pas tout mon démaquillant.

On trouve des tas d’articles sur le sujet, par exemple ici et , et des tutos pour fabriquer ses lingettes lavables comme ici.

Selon le même concept, beaucoup de parents utilisent aujourd’hui des lingettes lavables pour la toilette des bébés. Voici un petit lot de lingettes une face coton éponge pour nettoyer, une face coton imprimé pour décorer.

IMGP5715

Ma boutique en ligne

Trousse à maquillage ou à crayons

Portée par vos encouragements, vos propositions de cousettes et vos gentils mots, j’ai ouvert ma boutique sur une plateforme de vente en ligne. Je l’ai appelée « Isabelle sews » évidemment!

Pour ma première série d’articles, j’ai préparé des trousses zippées de plusieurs tailles avec des coloris très féminins que j’aime beaucoup. J’ai cousu aussi des petits bavoirs avec des tissus imprimés enfantins. Pour découvrir tous les modèles, rendez visite à ma boutique Isabelle Sews! Faites-vous plaisir, les frais de port sont offerts sans minimum d’achats!

J’apprends petit à petit le fonctionnement du site Internet et les stratégies à adopter. L’avenir me dira si ça fonctionnera! J’ai en tête quelques idées pour des collections futures pour petits et grands… A suivre

Visiter ma boutique en ligne

Un étui pour mes lunettes de soleil

Vite, vite, un nouvel étui à lunettes! Je voulais un étui pratique pour commencer le printemps. J’espère que j’aurai souvent besoin de mes lunettes de soleil!

IMGP5354

Je suis partie à la recherche d’un tuto sur la toile et, bonne surprise, on trouve très facilement sur Internet des tutos gratuits pour confectionner des étuis à lunettes. En adaptant les modèles, on peut même coudre des housses de téléphones portables. J’ai utilisé le tuto qui est sur le blog « Pour mes jolis mômes ». Le tuto tout en images est très clair!

Je n’ai pas cousu de nœud décoratif pour mon étui à lunettes parce que le tissu tartan que j’ai choisi est déjà bien chargé en motifs. Pour protéger davantage mes précieuses lunettes, j’ai molletonné la pochette. Le tout se ferme avec un bouton pression en résine.

Et hop, dans la boîte à gants! Voilà une petite cousette très facile et rapide à faire!

IMGP5349

Le sac à tricot de Louise

Cette semaine, je me suis lancée dans la réalisation d’un sac à tricot (pour ma maman, ce n’est pas moi qui tricote). Pour cela, j’ai suivi le tuto des lubies de Louise qui explique comment coudre un sac à tricot qui est en fait un sac polochon doublé avec une poche intérieure. Le tuto comporte beaucoup d’étapes, c’était un beau challenge!

Les tissus aux couleurs flashy et féminines rendent ce sac très sympa devenu un objet de déco dans la maison. Le dessus est un tissu de la marque « A Spark of Happiness » trouvé chez Ma Petite Mercerie et la doublure est un voile blanc aux petites étoiles corail. Les anses du sac et les côtés sont en sergé corail pour plus de solidité.

 

Je suis contente du résultat. Apprendre avec les tutoriels de Louise est un vrai plaisir! Comme je vous l’ai raconté dans un ancien article intitulé Mes premières cousettes, j’ai débuté la couture en confectionnant la trousse à maquillage de Louise pour apprendre à coudre une fermeture éclair. Sur le blog Les Lubies de Louise, vous trouverez également les tutos du sac cabas, du sac à bouteille (très utile pour offrir!) et plein d’autres idées de cousettes.

Une housse pour ma MAC

housse de machine à coudre

Depuis que j’ai mon joli atelier de couture à la maison, ma machine à coudre reste en permanence sur la table prête à être utilisée et… elle prend la poussière. Pourquoi ne pas utiliser la charmante housse vendue avec elle? Je préféré en coudre une à mon goût! Pour habiller ma machine à coudre d’une jolie housse, j’ai donc choisi un sergé gris aux petits étoiles blanches. Ces tons doux se marient très bien avec l’ambiance girly de mon atelier.

J’ai suivi le tuto du site « Aiguille & passion » qui explique bien les étapes à suivre. J’ai adapté les mesures à ma machine : j’ai coupé des morceaux de tissu de 40 cm (hauteur) x 58 cm (longueur). Si vous prévoyez d’emmener votre machine au bar à coudre ou chez des amies, choisissez un tissu molleton bien moelleux. Le tuto explique aussi comment coudre un petit sac assorti à la housse de la MAC pour ranger votre matériel de couture.

housse de MAChousse de machine à coudre