Gigoteuse petite fille

On m’a commandé une gigoteuse pour bébé et j’ai tout naturellement pensé au livre Intemporels pour bébés (dont le tome 2 est sorti récemment). J’avais déjà réalisé des cousettes à l’aide de cet ouvrage et je vous les avais présentées dans mes articles Cadeaux de naissance et Passion bavoirs. C’est un livre essentiel pour coudre de jolis cadeaux de naissance. J’apprécie que les marges de couture soient comprises dans les patrons, quel gain de temps!

J’avais cousu une première turbulette grise aux petites étoiles pour mon filleul dont la maman adore les étoiles ! Il a d’ailleurs fait sa toute première nuit à la maternité enveloppé dans cette gigoteuse.

gigoteuse-etoilee

gigoteuse-gris

Ma gigoteuse version fille est grise, rose et blanche aux petits pois. Elle est doublée de molleton pour beaucoup de moelleux. Aucune couture n’est apparente pour ne pas irriter la peau de bébé.

gigoteuse bébé fille Intemporels pour bébésgigoteuserose

La turbulette se ferme avec des boutons pression en résine KAM. Comme pour la précédente, j’ai agrandi les ouvertures sur les côtés pour coucher plus facilement le nouveau né. On peut aussi fermer un côté avec une fermeture à glissière. Pour ceux qui voudraient plus d’explications sur le montage d’une gigoteuse avec un zip, j’ai trouvé un tuto en vidéo : tuto couture en vidéo : une turbulette.

La gigoteuse cousue main permet d’offrir un cadeau de naissance personnalisé qui fait toujours plaisir aux heureux parents. Il n’y a plus qu’à mixer les imprimés et les matières! Un peu de velours pour une gigoteuse d’hiver ou des popelines de coton toutes douces pour l’été.

p1100083

*

Patron : turbulette du livre Intemporels pour bébés

Taille : 3/6 mois

Tissu : popeline blanche, fuchsia, blanche à pois roses et molleton chez Ma Petite Mercerie

Le top Los Angeles à festons

toplosangelesfestons

Le Père Noël a eu la bonne idée de m’offrir le 2e livre de l’Atelier Charlotte Auzou « Apprendre à coudre des robes et petits hauts«  dont vous pouvez lire une critique détaillée sur Le fil à coudre d’Anna. J’avais beaucoup aimé le premier livre qui s’appelle Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires (que je n’ai pour le moment pas assez exploité) et je suis ravie de découvrir les nouveaux modèles de l’Atelier Charlotte Auzou.

Dans ce second volume, chaque modèle est proposé en version top et version robe. Je commence par le top Los Angeles parce que j’ai craqué pour son dos décolleté et l’ourlet festonné très féminin.

Un ourlet à festons se remarque par ses découpes arrondies en forme de pétales. Je me suis aperçue que coudre un ourlet festonné demande de la délicatesse et de la patience au moment où il faut retourner chaque feston et coudre la parementure au point invisible. Les étapes sont bien expliquées et illustrées dans le livre.

 

J’ai choisi un tissu liberty doux et soyeux à l’imprimé punchy. Aucune difficulté particulière pour coudre ce top si on a l’habitude de monter des manches. J’ai posé une parementure à l’encolure car mon tissu était trop fin pour du biais. Je suis contente de ce petit haut que je vais porter avec une veste en attendant le printemps.

Top Los Angeles à festons Atlier Charlotte Auzou

toplosangelesdos

Quand la MAC tombe en panne

J’ai rencontré un hic pendant la réalisation de cette cousette… J’ai pris l’habitude de nettoyer régulièrement le boîtier de ma machine à coudre et de mettre une goutte d’huile de temps en temps. J’avais vu la technique à adopter en vidéo sur le site Une minute facile. Jusqu’à présent, cet entretien était suffisant. Je le faisais dès que ma MAC faisait des points irréguliers, et c’était reparti!

Mais cette fois-ci, l’entretien habituel n’a pas suffi. Impossible de coudre le point zig zag malgré les réglages de tension du fil du dessus et du dessous, la longueur du point, etc. C’était la panique! J’ai cherché des conseils sur Internet. J’ai vu les pannes les plus courantes expliquées sur Coudre et broder et j’ai compris mon erreur… Je réutilise mes aiguilles encore et encore malgré les recommandations selon lesquelles on doit changer l’aiguille tous les 2 ou 3 projets. Pour ma défense, on ne voit vraiment pas quand une pointe d’aiguille s’émousse (mauvaise foi, quand tu me tiens). Dorénavant, je change d’aiguille tous les 2 projets.

Top Los Angeles à festons Atelier Charlotte Auzou

*

Patron : Top Los Angeles du livre de l’Atelier Charlotte Auzou « Apprendre à coudre des robes et petits hauts« 

Taille : 40 en haut élargi en 42 à partir de la taille

Tissu : liberty Fierce rouge et bleu chez Motif Personnel (soldes d’hiver)

Ma robe trapèze écossaise

robe trapeze burda en tartan ecossais a carreaux

Lorsque j’ai présenté ma Scottish Cézembre en tartan bleu marine et vert, je vous avais dit que j’étais fan du tartan écossais. Après cette petite blouse, que je ne quitte plus, j’ai eu envie de coudre une robe en tartan. J’ai opté pour une robe trapèze en tartan bleu marine, rouge et vert.

J’ai choisi le patron de la robe Alexia du livre « Un été couture » qui est la source de plusieurs cousettes précédentes : la robe Myriam, le chemisier Berthe et la robe Mickaëlle.

Premier essayage

Au premier essayage, j’ai trouvé que ma robe manquait de forme. Le dos était trop grand et l’absence de pinces poitrine rendait le devant bien trop plat. Je pense que le problème vient du choix de mon tissu qui est plutôt épais. Avec un tissu plus fin et plus fluide, la robe Alexia pourrait tout à fait convenir.

Le patron secours

Il me fallait modifier cette robe mais comment m’y prendre? J’ai regardé sur le net et j’ai repéré la robe tartan type sixties de Corinne & les filles qui est joliment cintrée. J’ai d’ailleurs eu aussi un coup de cœur pour les derbies british que porte le modèle! Je me suis donc procurée le patron de la robe trapèze Burda n°6721 qui est un patron PDF à télécharger.

patron-robe-femme-burda-6721

J’ai modifié mes pièces « devant » et « dos » mais j’ai conservé l’encolure et les manches de la robe Alexia. J’ai cousu les pinces poitrine et les pinces dos et ma robe fut métamorphosée! Ce sont les pinces qui cintrent vraiment la robe. J’ai assemblé le devant et le dos avec des coutures anglaises car mon tissu s’effiloche beaucoup et j’ai fixé les parementures au point invisible comme indiqué dans les explications du patron.

Je ne me suis pas pris la tête avec les raccords. J’espère qu’on ne voit pas beaucoup le décalage dû aux pinces de devant.

Ma machine à coudre et moi n’avons pas vraiment apprécié coudre ce tissu parce qu’il glisse, s’effiloche beaucoup, est trop épais pour mes aiguilles… J’ai dû remettre un peu d’huile au niveau du boîtier de la canette de nombreuses fois rien que pour ce projet. Plus habituée à la popeline de coton, je ne suis pas très au point pour coudre d’autres types de tissus, oups.

robetrapezeburdarobe trapeze en tartan ecossais à carreaux burdaRobe trapeze en tartan a carreaux ecossais burda

Le résultat me plait beaucoup! Malgré l’absence de fermeture à glissière, j’enfile facilement ma robe parce que le tissu est légèrement extensible. Un peu dans l’esprit des sixties, je trouve cette petite robe gaie et féminine.

robe trapeze burda en tartan ecossais a carreaux

***

Patron : robe Alexia du livre Un été couture et robe trapèze Burda n°6721

Taille : L élargi en XL à partir de la taille, soit 40 élargi en 42

Tissu : tartan écossais 65% polyester / 35% viscose chez Rascol

Mon blog a un an !

1an

Je suis heureuse de fêter le premier anniversaire de mon blog! Quand j’ai publié mon premier article le 12 janvier 2016, je ne savais pas encore que j’allais prendre goût à cette activité : écrire, se raconter, partager, publier des photos, parler de ses erreurs et donner des conseils… Cela me plait beaucoup. Je lis moi-même des blogs de couture et je suis quelques couturières sur Instagram. Il existe une vraie communauté de couturières! Je puise enthousiasme et énergie dans ces échanges. Retour sur la première année d’une blogueuse couture…

Aménager mon atelier de couture

Je dévoilais mon atelier de couture dans mon premier article. Il n’était pas encore aménagé, il restait même quelques cartons de mon récent emménagement. J’ai tenté de le ranger pour prendre de nouvelles photos de mon atelier qui déborde de rubans, coupons, patrons, livres de couture, ciseaux, breloques, quelques tableaux que j’aime beaucoup… Il faut dire que mon atelier de couture est aussi mon bureau d’enseignante, alors il se peut qu’on aperçoive des classeurs et des manuels scolaires au milieu de ma mercerie.

Quelques objets sont des cadeaux de mes proches : le panier, les fleurs, les petits cadres scandinaves, le fabuleux tapis, la boîte à boutons de famille… J’ai vraiment créé mon univers dans cette pièce.

atelier-coutureatelier-de-couture

Coudre, coudre, coudre

Des robes, des chemisettes, des tops et des blouses, des caleçons, des sacs, des cadeaux de naissance, des bijoux… Que de découvertes en un an! C’est toujours avec beaucoup d’enthousiasme que je me lance dans un nouveau projet. C’est l’occasion d’apprendre de nouvelles techniques et quelle fierté de se surpasser pour créer de nouvelles choses!

J’ai adoré coudre pour des naissances et ça me touche que mes kallounettes se transmettent dans la famille ou entre amies proches, comme si elles étaient des porte-bonheur pour les futurs parents.

kallounettepoisroses

J’ai quand même surtout cousu pour mon dressing. J’avoue que je ne porte pas tout ce que j’ai cousu car il y a quelques ratés : taille trop petite, tissu trop rigide, modèle pas adapté à ma morphologie… Je vais plutôt vous présenter mes cousettes préférées que je porte au quotidien.

MON TOP 7

  1. Ma blouse Cézembre en tartan, mon top préféré!
  2. Mon top Sirocco que j’ai porté tout l’été
  3. Mon chemisier Berthe rallongé
  4. Mes robes Mickaëlle du livre Un été couture
  5. Ma petite robe noire « Love » de Made in me couture
  6. Ma blouse Datura lie de vin
  7. Mon pull confortable de mlm patrons

 

 

Créer ma boutique en ligne

Durant cette année de couture, j’ai créé ma boutique en ligne « Isabelle Sews« . C’était le 1er avril 2016 exactement. Je ne suis pas encore très très au point sur le référencement, les mots-clés, les partages, etc. Mais j’ai eu quelques clientes qui ont été satisfaites et ça c’est encourageant! Je reste motivée pour progresser et développer mes ventes. Ce sont mes masques de nuit que je vends le mieux. J’avoue que je cherche encore ma ligne directrice mais je sens que je vais m’orienter vers les accessoires pour fillettes et adolescentes comme des bandeaux pour les cheveux, des bracelets, des sacs à main…

 

 

J’ai plein d’idées de cousettes à venir : des tops, des vestes, du jersey, des chemises… Et un gros projet m’attend pour l’été 2017 que je ne manquerai pas de partager avec vous.

**Merci **

Merci à mes lecteurs de me lire et de me suivre sur Facebook et Instagram! Et merci à mes proches de toujours m’encourager lorsque je me lance dans de nouveaux projets! Enfin, un grand merci au photographe qui reste dans l’ombre, mon compagnon, mon cobaye parfois, mon fiancé.

Un kimono pour bébé

kimono-liberty-bleu

J’ai cousu un cadeau de naissance pour mon deuxième filleul qui vient tout juste de venir au monde. Comme ses parents sont des fans de la culture japonaisel’idée de coudre un kimono de bébé m’est venue tout naturellement.

Le patron et le tuto sont tirés du livre Apprendre à coudre à la machine aux Editions Marie Claire. On retrouve aussi gratuitement le kimono pour bébé réversible sur le site Marie Claire Idées. Le modèle est accessible aux grands débutants en couture car il est simple à réaliser.

apprendre à coudre à la machine marie claire

Il vous faut deux coupons de 0,50 m pour 1,10 m de laize. J’ai choisi un tissu sweat moelleux et chaud couleur taupe pour un kimono d’hiver doublé d’une batiste très douce en Liberty aux tons gris et bleu marine qui rappelle les estampes de l’artiste  japonais Hokusai.

hokusai

Le patron comporte 3 tailles au choix : 3 mois, 6 mois et 12 mois. J’ai cousu un kimono taille 6 mois pour que bébé en profite longtemps car les tailles naissance et 3 mois n’ont généralement pas le temps de s’user!

kimono-patronkimono-sweat-mouchetekimono-manches

Ce petit kimono est tout doux pour un jeune bébé car aucune couture n’est visible et il est facile à enfiler. J’ai ajouté des liens à nouer qui sont des morceaux de biais.

kimono-liberty

Pour confectionner un kimono d’été, deux popelines de coton seront légères et vous pourrez retrousser les manches du kimono.

*

Patron : le kimono de bébé réversible du livre Apprendre à coudre à la machine des Editions Marie Claire ou patron gratuit en ligne

Taille : 6 mois

Tissus : tissu sweat moucheté gris, batiste de coton Liberty et biais piqué bleu chez Ma Petite Mercerie

Une robe Printanière

printaniere-robe

Ma maman souhaitait une robe légère et sur-mesure pour le prochain printemps. Après lui avoir présenté plusieurs modèles de robes, elle a jeté son dévolu sur La Printanière de mlm patrons et une viscose d’Atelier Brunette aux tons bleu et corail qui lui vont très bien. Je lui ai présenté ce patron après avoir aperçu la version aérienne et chic d’Annie Coton.

Une fois n’est pas coutume, comme je ne pouvais pas faire les essayages et les retouches sur moi, j’ai pris toutes les mesures de mon modèle : largeur épaules, longueur des jambes, longueur encolure-taille, etc. J’ai choisi la taille à décalquer en fonction du tableau de mesures contenu dans le livret d’explications et j’ai adapté le patron pour élargir à partir de la taille parce que des chiens ne font pas des chats.

Pour la première fois, j’ai cousu une toile : j’ai coupé la robe Printanière dans une popeline gris foncé de mon stock et j’ai vu quelles retouches étaient nécessaires. Grâce à ce « brouillon », j’ai pu ensuite couper la robe dans la jolie viscose Atelier Brunette sans craindre de me louper. La viscose étant plutôt fluide et glissante, j’ai posé mon tissu sur du papier de soie au moment de couper. C’est une bonne astuce pour éviter au tissu de glisser!

Mes modifications : (pour une stature d’1,62 m)

  • J’ai raccourci la robe de 2 cm
  • J’ai diminué la largeur du haut de la robe au niveau de la carrure : 1,5 cm de chaque côté devant et dos
  • J’ai diminué la largeur du bas de la robe pour la rendre moins évasée afin que la coupe siée mieux à la morphologie de mon modèle : 2 cm de chaque côté devant et dos
  • J’ai remonté les poches de 1,5 cm
  • J’ai modifié le haut des pièces au niveau de l’épaule pour que le décolleté baille moins en suivant les explications de Marisa.

p1040339

J’ai cousu mes premières poches grâce aux explications du patron qui sont claires. J’ai aussi trouvé un tuto en images qui montre bien comment s’y prendre pour coudre des poches sur le blog By Maggot. Le résultat me plaît. Je trouve que les poches apportent un côté décontracté à la robe. Les poches sont en voile de coton lie de vin pour un joli contraste.

J’ai enfilé la robe pour prendre des photos avant de l’offrir à ma maman.

printaniere-poches

printaniere-mlm-patrons

printaniere-maches

Avec le tissu restant, j’ai cousu le débardeur du livre Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires de l’Atelier Charlotte Auzou. Une bonne façon d’utiliser tout mon coupon! J’ai cousu des parementures comme pour la version robe et j’ai suivi les explications à la lettre. Je commence à maîtriser l’assemblage des parementures, yes!

debardeur-auzou

atelier charlotte auzou apprendre à coudre ses vêtements

***

Patron : La Printanière de mlm patrons et débardeur du livre Apprendre à coudre ses vêtements et accessoires de l’Atelier Charlotte Auzou

Taille : M (haut du vêtement) élargi en L (à la taille)

Tissu : viscose blossom coral d’Atelier Brunette chez Ma Petite Mercerie

Un pull Confortable

Pull Le Confortable mlm patrons

J’ai choisi de coudre Le Confortable de mlm patrons car j’aime sa belle encolure bateau. C’est vraiment un patron efficace pour de jolis pull comme la marinière de Little Merveille. Marisa, la créatrice de mlm patrons, nous livre gentillement ses conseils d’utilisation du patron sur son blog.

Parmi les matières conseillées, j’ai opté pour un jersey matelassé de la marque France Duval-Stalla. Pour coudre du jersey avec ma machine à coudre, j’ai eu besoin de chercher les techniques à adopter. J’ai regardé le tuto vidéo des Lubies de Louise qui explique bien le pas à pas de la couture du jersey et je me suis procurée l’aiguille double qui nous est conseillée pour de belles finitions.

J’ai testé les points stretch proposés par ma machine à coudre et j’ai finalement choisi le point overlock qui assemble et surfile les tissus extensibles en une seule opération.

Mes modifications : (pour une stature d’1,65m)

Commme je suis bien plus petite que la créatrice, j’ai évidemment modifié le patron. J’ai raccourci la longueur du pull et des manches. Après le premier essayage, comme je trouvais le pull trop large, j’ai diminué la largeur de 1 cm de chaque côté. Je pense que j’aurais dû dès le départ couper mes pièces sans marges de couture (sauf pour l’encolure). A retenir pour mon prochain Confortable!

Ce joli pull est trèès confortable, moelleux et chaud. Grâce à cette cousette, je me sens désormais capable de coudre des vêtements en jersey, par exemple la Veste Adèle chez Super Bison.

Pull Le confortable mlm patronsPull Le Confortable mlm patrons

Le petit noeud en cuir vient de la jolie boutique « Rose Ananas » sur A Little Market, la plateforme du fait-main. Celle-ci crée des broches, des bracelets et des portes-clés féminins.

***

Patron : Le Confortable de mlm patrons

Taille : L élargi en XL à partir de la taille

Tissu : jersey matelassé gris foncé France Duval 40% coton, 60% polyester chez Ma Petite Mercerie