Grossesse givrée

robe de maternite givre deer and doe

Voici une cousette qui ne m’est pas destinée. J’ai cousu une robe de grossesse pour ma petite sœur qui attend son deuxième petit bout! J’ai eu un flash lorsque j’ai vu le patron Robe/T-shirt de maternité Givre de Deer and Doe qui correspond exactement au goût de soeurette. Pour m’inspirer, j’ai regardé les jolies versions qui sont visibles sur le blog de Deer and Doe.

J’aime beaucoup la longueur genou de la robe, qui la rend élégante et ultra confortable. Je me suis lancée et j’ai cousu la robe version A aux manches 3/4 pour petit ventre à 3-6 mois de grossesse. Parfait pour passer le 2e trimestre au chaud cet hiver. Quelle bonne idée de proposer 2 tailles de ventre! La version B sans manches style débardeur pourrait être très bien pour ventre rond 6-9 mois au printemps. A suivre…

La réalisation

J’ai choisi un jersey stretch avec 5% d’élasthanne trouvé chez Mamzelle Fourmi pour le confort de future maman.

Comme je ne voulais pas faire d’empiècements contrastants, j’ai scotché ensemble les pièces des manches et les pièces du corps. J’ai aussi allongé de 2 cm pour une stature d’1,70 m.

P1210184

Un grand point positif des patrons Deer and Doe, c’est le fait que les marges de couture sont comprises. On imprime les tailles dont on a besoin, puis on découpe en suivant les lignes, c’est ultra rapide!

L’assemblage est simple. J’ai seulement rencontré des difficultés pour coudre la bande d’encolure parce que mon jersey roulottait. Je me suis munie d’épingles et de patience et le résultat est correct finalement. J’ai utilisé une aiguille double que j’avais déjà expérimentée en cousant mon pull confortable. Elle coud de jolis ourlets bien finis.

Aussitôt offerte, aussitôt portée. Petite soeur est contente de sa nouvelle robe cousue main qui lui va à merveille ! Merci beaucoup à elle d’avoir accepté d’apparaître sur mon blog !

robe maternite zoomP1210246

*

Patron : robe/T-shirt de maternité Givre de Deer and Doe version A manches longues et pour ventre 3-6 mois

Taille : 40 élargi en 42 aux hanches

Tissus : jersey stretch 95% coton 5% élasthanne chez Mamzelle Fourmi

Publicités

Le col mao de Mélilot

chemisemelilotpres

J’ai une passion toute nouvelle pour les chemises, parfaites pour les mi-saisons par-dessus un petit débardeur. J’aime les coupes un peu loose pour camoufler les rondeurs et des jolies couleurs pour égayer ma tenue. La couture m’a réconciliée avec ce vêtement parce que j’ai enfin des chemises cintrées au niveau du buste et suffisamment élargies aux hanches. Ce qui est presque impossible à trouver dans le commerce quand on a deux tailles d’écart entre le haut et le bas comme moi.

Le modèle

J’ai choisi la Chemise Mélilot de Deer and Doe et j’ai opté pour la version B avec son col mao et ses manches à revers. J’aime beaucoup la jolie version B d’Emilie du blog Les créations du papillon.

J’ai toujours très peur de coudre des tissus fluides mais j’ai quand même acheté une viscose heureusement pas trop légère et plutôt facile à coudre que j’ai trouvée chez Rascol.

Côté technique

Pour coudre Mélilot, J’ai parcouru le Pas-à-pas Mélilot sur le blog By Sandra’s hand qui est très clair et illustré.

J’ai cousu mes premières poches plaquées. Pas facile de surpiquer de manière régulière! Il ne faut pas regarder ma chemise de trop près…

melilotpoche

L’ourlet arrondi a été loong à coudre parce qu’il faut beaucoup s’appliquer. Comme indiqué dans le livret d’explications, coudre l’ourlet avant d’assembler les côtés nous facilite grandement la tâche.

Le cas des revers

J’ai tenté de coudre les revers selon les explications du patron et je me suis plantée. Je me suis retrouvée avec un embu important tout juste résorbé et la surpiqûre ne faisait pas un rendu net. J’ai décousu et suivi mon instinct en observant une de mes chemisettes à revers…

Ma technique pour coudre les revers des manches

  • J’ai plié le revers en deux AVANT de le coudre aux emmanchures,
  • j’ai surfilé les surplus de couture et cousu une sous-piqûre,
  • j’ai retourné le revers vers l’endroit et fait quelques points pour le maintenir.

melilotrevers

Pour coudre le col, j’ai préféré utiliser la technique que je connais par les livres de l’Atelier Charlotte Auzou : je couds le côté entoilé du pied de col sur l’encolure endroit contre endroit, puis je fais une surpiqûre pour maintenir le pied de pied de col à l’intérieur de l’encolure. C’est la technique utilisée pour ma Chemise Septembre et je trouve le rendu plus joli.

Comme les coutures des côtés et des épaules sont des coutures anglaises, les finitions sont impeccables. Voici ma chemise sur l’envers :

chemise melilot deer and doe

J’ai cousu 9 boutons au lieu des 11 boutons demandés parce que ça me semblait suffisant et j’avais le flemme de coudre les 11 boutonnières.

chemisiermelilotzoomchemisiermelilotchemise maches revers melilot deer and doe version b

J’aime beaucoup cette chemise à la coupe décontractée et j’adore ce kaki! Utiliser un tissu fluide m’a permis d’obtenir un très joli tombé.

*

Patron : chemise Mélilot version B (manches courts) de Deer and doe

Taille : 40 élargi en 42 à la taille et en 44 aux hanches

Tissu : viscose kaki chez Rascol

Mercerie : boutons en métal chez Ma Petite Mercerie

Robe Bruyère à fronces

ddbruyererobechemise

On voit plein plein de robes-chemises dans les boutiques et j’ai voulu coudre la mienne. A la base, j’avais flashé sur le patron de la Alder Shirtdress de Grainline Studio mais j’aurais voulu un patron pochette et, les frais de livraison vers la France étant élevés, il m’a fallu un plan B.

En regardant dans mon stock de livres et de patrons, j’ai pensé que la chemise Bruyère de Deer and Doe serait une bonne base pour ma robe-chemisier. Je vous avais présenté ma chemise Bruyère à manches longues en tissu à carreaux. J’aime beaucoup la coupe de cette tunique que je voulais transformer en robe et j’ai d’ailleurs vu une jolie version robe de Bruyère sur le blog Cocoti Cocota.

J’ai choisi un chambray plumetis en viscose fluide pour cette robe d’été et j’ai commencé les transformations et j’ai pris le risque de ne pas faire de toile.

Mes modifications pour le buste :

  • J’ai supprimé la ceinture et j’ai allongé le buste de 5 cm.
  • J’ai réduit l’amplitude des pinces poitrine et des pinces taille pour adapter le corsage à ma morphologie.

Mes modifications pour la jupe : (pour une stature d’1,65 m)

  • J’ai allongé les pièces de la jupe de 20 cm et j’ai conservé l’arrondi en bas de la robe.
  • J’ai allongé la patte de boutonnage de 20 cm.
  • J’ai remplacé les plis creux de la jupe par des fronces réparties sur les côtés et au dos.

J’ai cousu une taille au-dessus de ma taille habituelle pour que ma robe soit un peu loose, dans l’esprit de la robe de Grainline Studio. C’est une bande de propreté qui finit les emmanchures et c’est une technique que j’aime bien, plus facile à réaliser que la pose d’un biais invisible. J’ai choisi des boutons en métal couleur argent de Ma Petite Mercerie  pour apporter une touche moderne.

ddbruyerezoomddbruyererobeRobe chemise Bruyere Deer and doe en chambrayddbruyerepres

Adapter un patron de chemise en robe n’a pas été une mince affaire pour moi car je manque de technique et de connaissances. Coudre cette petite robe m’a semblé trèèès long mais je suis contente du résultat! Le chambray en viscose léger et fluide est très agréable à porter. Si l’été se poursuit un peu dans le Nord, je pourrai en profiter pour la porter.

*

Patron : Chemise Bruyère version B (sans manches) chez Deer and doe

Taille : 42 élargi en 44 à partir de la taille

Tissu : chambray plumetis bleu denim en viscose chez Rascol

Mercerie : boutons en métal chez Ma Petite Mercerie

La chemise Bruyère en Vichy

bruyeredeerandoe

Un mois s’est écoulé depuis mon dernier article. Il faut dire que j’ai été très prise par un projet très important pour moi et que je vous dévoilerai cet été. Et puis, ma dernière cousette m’a demandé beaucoup d’heures de travail… J’ai cousu la chemise Bruyère de la marque Deer and Doe et j’ai choisi la version manches longues car c’est tout à fait de saison. Il y a beaucoup d’étapes à suivre mais elles sont surmontables. Retour sur ma première chemise à manches longues!

J’avais flashé sur la version de Cécile et je l’ai carrément copiée! J’adore cette chemise en vichy très tendance. Je me suis donc procurée un coton vichy grands carreaux bleu marine et le patron de Deer and Doe. J’aime beaucoup la coupe cintrée taille haute de cette chemise très très féminine. 

Je considère que c’est réellement la première chemise que je couds car, cette fois-ci, elle comporte des manches longues avec des poignets fendus et un empiècement au dos. Mes chemises précédentes, présentées dans mes anciens billets ici, comportaient moins de pièces. Il s’agissait du chemisier Berthe et de la chemise Maeva de la République du Chiffon et je conseille d’ailleurs ces patrons dont la seule difficulté reste le montage du col.

Avant de démarrer, j’ai repéré le « Sew along Bruyère » sur le blog By Sandra’s hand qui est une mine de conseils pour réaliser Bruyère! Puis j’ai décalqué les pièces et fait quelques modifications d’après les commentaires que j’ai lus sur les blogs.

Mes modifications :

  • J’ai réduit la hauteur des pinces du dos du corsage de 2,5 cm.
  • J’ai réduit l’amplitude des pinces poitrine pour adapter le patron à une poitrine menue. Un article de Deer and Doe explique les ajustements pour petite / forte poitrine.

Au moment de disposer les pièces du patron sur mon tissu à carreaux, j’ai eu quelques prises de tête. J’aimerais faire des bons raccords mais il y a des pinces en haut, des plis en bas… Comment doit-on faire? Le résultat n’est pas parfait mais j’ai fait de mon mieux. J’ai aperçu par la suite des chemises dont les poignets et pattes de boutonnage étaient coupés dans le biais et ça rend pas mal du tout. C’est une idée à tester pour ma prochaine chemise !

chemisebruyerecarreaux

Comme conseillé dans le livret d’explications du patron, j’ai assemblé la ceinture, les côtés de la chemise et les côtés des manches avec des coutures anglaises. Comme mon tissu s’effiloche beaucoup, c’était indispensable pour avoir des finitions vraiment propres. J’avais testé les coutures anglaises pour ma robe trapèze écossaise et je suis maintenant un peu plus à l’aise avec cette technique.

Les premières étapes de la réalisation de Bruyère s’enchaînent facilement. Puis arrive l’ETAPE 4 du livret d’explications avec l’assemblage du col, de la patte de boutonnage avec la parementure… Et là, ça se complique! Heureusement le Sew along de l’ETAPE 4 m’a sauvé la mise.

ETAPE 5 : LES MANCHES. On commence par coudre la patte capucin. Mais qu’est-ce qu’une patte capucin? La « patte capucin » ou « fente capucin » est le joli petit nom donné à la pièce cousue au niveau de la fente des poignets des chemises. A nouveau, le Sew Along de l’ETAPE 5 apporte des photos en complément des schémas du livret d’explication du patron.

bruyerepoignetbruyeredoschemise bruyere deer and doe

La coupe de cette chemise me plait beaucoup. Pile poil à ma taille et de jolies finitions ! Ça valait la peine de coudre les 12 boutonnières nécessaires et toutes les surpiqûres ! Par contre, je me suis un peu battue avec ce vichy plutôt épais. En choisissant un chambray fin ou une popeline, l’assemblage doit être plus aisé.

*

Patron : Chemise Bruyère version A (manches longues) chez Deer and doe

Taille : 40 élargi en 42 à partir de la taille

Tissu : coton vichy grands carreaux bleu marine chez Craftine

La blouse Datura

blouse datura deer and doe

Il y a un an, j’ai acheté le patron de la blouse Datura chez Deer and Doe et je l’ai réalisé de suite dans un imprimé Atelier Brunette orange léger comme tout. Je ne l’ai jamais porté en dehors de cette séance photos parce que je n’assume pas cet imprimé flashy, oups.

J’avais trouvé ce débardeur un peu grand alors que j’avais bien étudié le tableau de la pochette pour choisir correctement ma taille. Peut-être que les marges de couture (comprises dans le patron) sont plus grandes que ce dont j’ai besoin… Je couds avec une marge de 7 mm ou 10 mm maxi d’habitude. Du coup, avant de confectionner ma deuxième Datura, j’ai décousu la première, découpé mes pièces une taille en-dessous et tout remonté. J’ai modifié les pinces-poitrine qui étaient trop basses pour moi. J’ai aussi changé les boutons que je trouvais trop grands et pas tellement assortis. Le résultat m’a plu davantage. Cet ouvrage me sert maintenant de modèle pour réaliser d’autres Datura.

Voici ma deuxième Datura en voile de coton lie de vin avec mon premier col claudine.

blouse datura deer and doe col claudineblouse datura deer and doe col claudineJe tenterais bien une version robe de la Datura avec le col aux triangles comme ici.

J’aime beaucoup les modèles de Deer and Doe. En observant les mannequins choisies, je soupçonne cette boutique de réaliser des modèles pour des femmes de « morphologie A » ou morpho pyramide. Ce qui m’arrange carrément! Le patron et le livret d’explications sont glissés dans une petite pochette très pratique pour le rangement. Autre bon point : chaque modèle est proposé de la taille 34 à la taille 46 (quand d’autres marques s’arrêtent au 42…).

blouse datura deer and doe

***

Patron : blouse Datura de Deer and Doe

Taille : 40

Tissu Première Etoile lie de vin chez Motif Personnel